# Dépense |

Coût estimé du traitement

Le traitement selon le protocole Coimbra n’est à ce jour pas remboursé par les caisses d’assurance maladie. Le coût en incombe donc au patient, mais les frais restent supportables. La première consultation du médecin du protocole ainsi que les rendez-vous suivants sont facturés comme des acte médicaux privés selon le barème en vigueur des honoraires des médecins. Habituellement il faut compter environ € 150,- à € 200,- par heure.

Le premier rendez-vous est relativement long,  entre 90 et 120 minutes. Le médecin y explique le fonctionnement du traitement de façon détaillée et informe le patient des modifications à apporter à son mode de vie. En outre, le médecin pratique un examen de l’état de santé général  et effectue  une anamnèse approfondie de l'évolution de la maladie jusqu’au jour du premier rendez-vous.
Les médecins du protocole travaillent  sur la base légale de l’article 37 de la Déclaration de l'Association  médicale mondiale d'Helsinki, déclaration qui encadre les études médicales. L’article 37 permet le recours à des protocoles de soins non avérés officiellement pour améliorer la santé du patient. Le patient a ainsi la garantie que ses droits soient respectés.

Les rendez-vous de contrôle sont nettement plus courts et coutent donc moins chers.  Le médecin y fait un bilan rapide de l’évolution de l’état du patient. La dose quotidienne de vitamine D peut être ajustée en fonction des résultats des  d'analyses de sang et d’urine.
Le frais des analyses de sang et d'urine peuvent être remboursés en partie par les caisses d'assurance maladie françaises, à condition d’être prescrites par un médecin exerçant en France. Autrement, il faut compter environ 80 à 95 € par bilan.

Le coût de la vitamine D et des compléments alimentaires est de l’ordre de 70 à 100 € par mois.

 Continuer vers "Les premiers mois"